Carnet noir : Rosine Soglo quitte définitivement la scène

Politique

L’ex première Dame du Bénin, Rose Marie Honorine Vieyra a rendu l’âme ce dimanche 25 juillet 2021. Parcours de femme battante, la disparition de Rosine Soglo,  a créé de l’émoi au sein de sa famille, des formations politiques et de nombreuses personnalités publiques du Bénin et d’ailleurs. Epouse de l’ancien président Nicéphore Soglo, elle aura marqué la scène politique du Bénin ces 30 dernières années.

C’est un vent qui a soufflé ce dimanche sur la scène politique et qui balaie un pan de l’histoire politique du Bénin. A l’âge de 87 ans, Rose Marie Honorine Vieyra plus connue sous Rosine Soglo s’est éteinte. Malade et suivie dans une clinique de la place, son état de santé s’était dégradé depuis quelques jours. Elle est passée de vie à trépas à la grande surprise des béninois. Figure politique féminine du Bénin et épouse de l’ex président Nicéphore Dieudonné Soglo, elle laisse derrière elle ses deux fils, Léhady (ancien maire de Cotonou) et Galiou (ancien ministre sous Boni Yayi). Le premier en exil en France et le second évacué dans le même pays après avoir été criblé de balles au cours la période pré-électorale de la présidentielle du 11 avril dernier.

Première Dame du Premier quinquennat de l’ère démocratique du Bénin (1991-1996), Rosine Soglo est connue pour ses opinions impartiales au profit de l’intérêt général. Fondatrice du parti politique la Renaissance du Bénin, elle a siégé successivement à l’assemblée nationale pendant 24 ans, de 1995 à 2019.

 Sa disparition a suscité beaucoup de réaction d’une kyrielle d’hommes politiques et publiques dont le président de la République Patrice Talon. « Femme engagée, Rosine Vieyra Soglo aura marqué la vie politique de notre pays pendant de longues années. Nous garderons d’elle l’image  d’une femme brave et exceptionnelle. Paix à son âme. Au nom de la nation, je présente mes condoléances attristées au Président Soglo, aux enfants Léhady et Galiou, ainsi qu’aux familles Vieyra et Soglo », a écrit le chef de l’Etat sur sa page facebook.

L’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo se rappelle encore cette force que constitue son épouse et son soutien indéfectible. « Je suis sous le choc à l’annonce de la tragique nouvelle…Il s’agit de mon épouse Maître Rosine Vieyra Soglo que je ne remercierai jamais assez pour le soutien moral qu’elle m’a apporté depuis mon accession au poste de premier ministre…C’est en effet elle qui détient la clé de la passionnante expérience que nous allons vivre…C’est cette femme qui m’a permis d’être aussi solide… », a réagi le Premier Président démocratiquement élu au Bénin.

Des heures après le décès de Rosine Soglo, des réactions continuent de fuser tant bien sur les réseaux sociaux que dans la presse. La date des obsèques est attendue dans les prochains jours.

Bertin DOKO