Vaccination contre la COVID-19 : Benjamin Hounkpatin échange avec les journalistes

Société

En vue d'éclairer les zones d'ombre de la campagne de vaccination au Bénin, le ministre Benjamin Hounkpatin a fait le point avec les journalistes de la stratégie nationale de riposte contre la pandémie de COVID-19. A l’occasion, il a abordé la question de la généralisation de la vaccination aux personnes âgées d’au moins 18 ans. C’était en présence du représentant résident de l’OMS près le Bénin Harouna Djingarey et de la représentante résidente de l’UNICEF près le Bénin Djanabou Mahonde.

Le Ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin s’est expliqué avec les journalistes sur les questions liées à la vaccination contre la COVID-19. Lobjectif essentiel de cette énième rencontre avec les journalistes est d’apporter l’information vraie pour un relais efficace au niveau de la population. L’exercice a été fort apprécié puisqu’il a permis d’éclairer la lanterne des journalistes et autres acteurs des médias présents, sur plusieurs sujets intéressant la stratégie nationale de riposte. Mais avant, le Ministre de la Santé a tenu à insister sur deux aspects essentiels. Il s’agit de l’importance de la vaccination et sa généralisation aux personnes de plus de 18 ans.

Au cours de son intervention, Benjamin Hounkpatin a déclaré que la vaccination contre la COVID est un moyen efficace de lutter contre les formes graves de la maladie qui peuvent conduire au décès. Il a également rappelé que les jeunes malheureusement constituent des cibles au même titre que les personnes à risque, ce qui dénote de la nécessité de se prémunir en optant pour la vaccination. La décision de la généralisation est donc inspirée par ce souci de protéger le grand nombre en vue de réussir une immunité collective appréciable. A la suite de la présentation de la situation de la COVID-19 au Bénin par le Directeur Général de l’Agence Nationale des soins de santé primaires par intérim Thierry Lawale, les professionnels des médias ont saisi l’occasion pour explorer avec l’autorité les sujets à polémique. C’était un rendez-vous d’échanges fructueux qui a permis de dissiper les points de controverses et servi l’information juste pour mieux éduquer les populations.

Raoul DONVIDE